Bilan octobre 2016

Un mois un peu moins rempli en terme de lecture.

Pas en nombre de livres, mais plutôt en nombre de pages. Je n’ai lu que des courts romans.

Nombre de pages en septembre:  3197

Nombre de pages en octobre : 2198

Avec un total de 7 livres et demi.

Les voici les voilà. N’hésitez pas à cliquer pour lire ou relire les chroniques 🙂

Et vous remarquerez que j’ai quasiment suivit ma pile à lire d’octobre !!! Qui était : Pile à lire octobre

Le mois d’octobre c’est aussi 21 articles publiés.

On a également dépassé la barre des 50 abonnés,  880 vues pendant ce mois. Alors merci à tous, car je pensais que ce blog n’aurait que 10 abonnés et 20 vues par mois 🙂

Et vous ? Un mois d’octobre fructueux ? Des lectures de l’horreur  qui font peur ?

Lecture commune n°4 : Nightmares !

Nigtmares ! de Jason Segel et Kirsten Miller

Edition : Doubleday          Pages : 355        Prix : 12,40€

Genre : Jeunesse

4 ème de couverture :

Charlie Laird a plusieurs problèmes.

1. Son père a épousé une femme, qui est sûrement une sorcière.

2. Il a dû déménager dans un manoir violet à Cypress Creek.FullSizeRender (22).jpg

3. Il ne peut pas se rappeler la dernière nuit qui n’était pas hantée de cauchemars

Ce que ne sait pas Charlie, c’est que ses cauchemars vont devenir réalité. Les cauchemars peuvent ruiner le sommeil d’une bonne nuit, mais quand ils commencent à glisser hors de vos rêves et dans le monde éveillé. . . Charlie ne peut y faire face. Et il va avoir besoin de toute l’aide qu’il peut obtenir.Sinon il pourrait resté coincé dans ses cauchemars …Pour de bon.

Il faut avouer que Tétie avec la perruque est terrifiante !!!

Mon avis : ♥

Nigthmares était donc une lecture commune avec Elodie de la chaîne YouTube
Eliot et des livres.
Comme pour toutes lectures avec Elodie, c'était une lecture en VO anglais.
Comme écrit ci-dessus, écrit par Jason Segel. Vous le connaissez ?
Mais si mais si, je suis sûre que si. C'est Marshmallow !! Dans How I Met 
Your Mother (une série).
Il s'est donc lancé dans l'écriture avec ce premier roman.
Roman destiné aux enfants. Roman censé être un peu effrayant pour les enfants.

Bon, bon, j'arrête de tourner autour du pot....
J'avoue tout ! Ceci est le premier livre que je n'ai pas réussi à terminer.
Je me suis arrêtée tout pile à la moitié.
Et pour arriver à cette fameuse moitié j'ai tout donné. Je devais laisser une 
chance à ce bouquin. Mais non, je n'ai pas réussis.

Franchement je ne sais absolument pas pourquoi.
Le concept est ultra bon, scénario top. Mais je ne sais pas, je n'ai pas
accroché.
Au début j'ai eu beaucoup de mal car il y avait énormément de descriptions.
Il n'y avait même que des descriptions. Avec un vocabulaire assez compliqué.
Une fois le cap du vocabulaire passé, je n'étais toujours pas dedans.

Ce livre n'est toujours pas sorti en France et je ne sais pas si il sortira
en France. En tous les cas, l'objet livre est magnifique. Mais comme
quoi ça ne fait pas tout ;)

Alors je ne sais que vous dire, si ce n'est d'aller voir la vidéo
qu'Elodie fera sur ce livre. (je vous mettrais le lien quand elle sera sortie).
Car Elodie a beaucoup apprécié ce roman jeunesse. (je vous mettrais son avis
final, car comme je l'ai lâché en cours de route elle ne l'a toujours pas 
fini)

Terminus Elicius

Terminus Elicius de Karine Giebel

Edition : Pocket                 Pages : 250                Prix : 6,46€

Genre : PolicierIMG_3787.JPG

4 ème de couverture :

Toujours le même trajet. Istres-Marseille. Marseille-Istres. Sa mère, son travail. La vie de Jeanne est en transit. Elle la contemple en passager. Une lettre suffira à faire dérailler ce train-train morose :  » Vous êtes si belle, Jeanne.  » Glissée entre deux banquettes, elle l’attendait. Une déclaration. D’amour. De guerre. Car l’homme de ses rêves est un monstre, un tueur sans pitié. Elle sera sa confidente, son épaule. Il sera son âme sœur, son dilemme. Le terminus de ses cauchemars..

Mon avis : ♥♥

Le tout premier roman de Karine. J'y ai retrouvé sa plume, bien que
plus légère que dans ses ouvrages présents.
On suit ici la vie banale d'une maniaque dépressive.
Banale, jusqu'au jour où elle trouve une fameuse lettre dans le train
qu'elle prend tous les jours. Oui encore une histoire dans un train, un 
appel aux voyages sans doute. ( clin d’œil pour Josette)
Lettre d'un meurtrier. Je ne vais pas m'étendre là-dessus.
On est au coeur de Marseille, et c'est sans doute pour cela que ce livre
a reçu le Prix marseillais du polar.

Je l'ai lu en moins de deux jours, il est certes court. Mais comme tout 
Giebel, je les dévore à une vitesse de TGV (le bon jeu de mots)

En revanche, la chute n'est pas digne de Karine. Je suis tombée, mais pas de
haut. Une petite marche à la limite.
Mais ça n'enlève en rien au suspens constant du livre. (j'avoue je ne suis
pas du tout objective)
Aussi, on est moins proche des personnages que d'habitude, mais ce n'est
pas un problème ici pour moi.

En tous les cas, on sent bien que c'est un premier roman. Mais un premier
roman de Giebel, dont je ne tairais jamais ses louanges.

Manifeste pour les animaux

Manifeste pour les animaux de Franz-Olivier Giesbert avec

  • Michel Onfray
  • Boris Cyrulnik
  • Elisabeth de Fontenays
  • Jean-Didier Vincent
  • Isabelle Sorente
  • Frédéric Edelstein
  • Anne-Marie Philipe
  • Hugo Desnoyer

Edition : Pocket              Pages : 142                Prix : 5.80€

Genre : Essai

IMG_3761(1).JPG

Merci à Gertrude d’avoir bien voulu poser pour moi.

4 ème de couverture :

Peut-on tuer les animaux, et à quelles conditions ? Notre lien avec eux doit-il être redéfini ? Franz-Olivier Giesbert s’interroge et bouscule les idées reçues, tout en faisant partager sa passion pour les bêtes.Après avoir présenté et commenté les textes des penseurs incontournables sur la question (de Montaigne à Voltaire), il donne la parole à de nombreuses personnalités, du philosophe au boucher, du chercheur au dompteur, qui livrent ici des textes éclairants.

Mon avis : ♥♥♥

Au cas où vous n'auriez pas compris que je défendais la cause animale ;)
Tout d'abord je me suis posée une première question : qu'est ce que
réellement un manifeste ?
Réponse : Proclamation destinée à attirer l'attention du public, à l'alerter 
sur quelque chose.
Et c'est réussi pour cet ouvrage. En effet on attire notre attention sur les
conditions de vie et surtout de mort d'un animal. Oui je sais, lecture du
soir ultra gaie. Je ne vais pas vous le cacher, il faut avoir le coeur et les
tripes bien accrochés.

La première partie est écrite par Franz-Olivier Giesbert, journaliste et
écrivain.
Il va nous raconter ses souvenirs d'enfant de campagne, là ou il est devenu 
végétarien (oui pour écrire (et lire ?) ce genre de bouquin il ne faut aimer 
que les carottes.)
Il nous explique donc l'horreur des assassinats d'animaux de fermes( à 
l'époque le fermier ou particulier tuait l'animal lui même), puis il  
compare avec les meurtres commis en abattoir. Et là, là, on se dit que c'est
pas possible. Il décrit donc l'abattoir. Personnellement je connaissais
le mot, l'action qui y est faite et un semblant de ressenti pour l'animal.
Mais lui, il met les mots sur chaque pas que fait l'animal à l'abattoir. 
Et je me dis qu'aujourd'hui, il y a encore de gros viandards car ils ne savent
pas réellement comme leur viande est arrivée dans leur assiette.
J'ai adoré une partie de son texte qui explique que, si tout le monde devient 
végétarien, que deviennent les animaux de nos campagnes ? Ils feront partie des
espèces en voie de disparition ? On les mettrait dans des zoo ? Car si elles
peuplent nos champs, c'est rien que pour nous nourrir. 
C'était une question que je me suis souvent posée, et je suis ravie de ne pas
être un cas isolé.

La seconde partie, est une série d'interviews. De philosophes, d'écrivains,
de bouchers, de directeurs de cirque, neurobiologistes...
C'était très intéressant d'avoir tous ces points de vue. J'étais même
étonnée d'apprécier l'interview avec le boucher.
Pour d'autres j'étais plus ou moins en accord avec leurs idées, et tant mieux,
ça serait trop facile.
J'ai été particulièrement touchée par Anne-Marie Philipe qui parlait de la
relation avec son cheval, c'était un beau témoignage poignant, où je m'y
retrouvais avec l'une de mes juments.

La dernière partie concerne les pères fondateurs de la défense de la cause 
animale.
J'ai été étonnée et ravie d'apprendre que cela a commencé il y fort longtemps 
avec Montaigne ou Voltaire par exemples. J'ai adoré le fait de défendre
cette cause, avec un point de vue de philosophe. En effet ne pas manger 
de viande se défend grâce à des arguments philosophes. Très intéressant.

Je ne vais commencer à débattre et exposer mes idées, je vous laisse 
plutôt avec le livre.
Je ne saurais à qui recommander ce livre. Aux végétariens peut-être pour
affirmer leurs idées. Aux flexitariens (comme moi, mangeur de viande très très 
très ponctuellement) pour ne plus en manger du tout. Et aux viandards aussi 
pour juste le faire comprendre ce qu'ils mangent réellement.

Et pour finir je citerais notre Brigitte Bardot préférée :
"Ayez le courage de vos opinions, visitez les abattoirs et continuez de
manger  de la viande si vous n'avez pas le coeur soulevé par ce que vous
avez vu !"
"Si l'homme civilisé devait tuer lui-même les animaux qu'il mange, le nombre
de végétariens augmenterait de façon astronomique !"




Lecture commune n°3 :La fille du train

La fille du train de Paula Hawkins

Edition : Pocket                  Pages : 456                     Prix : 7,80€

Genre : Thriller

4 ème de couverture : 

FullSizeRender (20).jpg

Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : à 8 h 04 le matin, à 17 h 56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants : Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l’être par le passé, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte.Jusqu’à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. La jeune femme aurait-elle une liaison ? Bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, Rachel décide d’en savoir plus. Quelques jours plus tard, elle découvre avec stupeur la photo d’un visage familier à la Une des journaux : Jess a mystérieusement disparu…

Mon avis : ♥♥♥

J'ai lu La fille du train dans le cadre d'une lecture commune avec Amandine 
du blog SmoochyBooks.
Mais comme elle dit, ça a été une demi lecture commune. Car j'ai tracé 
tellement j'ai adoré, mais Amandine était occupée et elle n'avait donc pas
trop le temps de lire. 
J'étais tellement lancée, tellement avide de savoir que je n'ai pas pu
l'attendre paisiblement (sorry!).
Alors bon, le livre. Eh bien j'ai vraiment apprécié cette lecture.
Pendant les 3/4 du livre il n'y avait pas d'action, on progressait petit
à petit. Et c'est, pour moi, très agréable. Cela nous permet de faire
mûrir le texte en notre esprit, de choisir un potentiel suspect, d'essayer 
d'assembler le puzzle. 
On ne sait absolument pas où on va, alors on lit, on lit, on lit. Et le livre
passe à une vitesse folle.
En revanche, je ne me suis pas du tout attachée aux personnages, ils n'ont pas 
un caractère qu'on apprécie. Et puis finalement, on ne les connait pas tant
que ça et on s'en aperçoit vite.
Avant la fin, on a une série d'actions, tout va vite, on en oublie de 
respirer. Pour ma petite fierté j'ai réussis à trouver le/la coupable avant
la fin. Hihaaa !
Je ne veux pas trop déblatérer par peur de trop en révéler.
Ce que je peux vous dire c'est qu'avec ce livre c'est tout ou rien. Soit on
adore, soit on n’aime pas du tout. Je sais que certains ont vraiment trouvé
l'histoire et sa mise en place trop longue.
Je suis vraiment pressée de voir l'adaptation en film, je la sens plutôt
bien, et j'aime les actrices.
J'espère qu'ils vont mettre en scène ce suspens aussi bien que dans le livre.
Je vous laisse avec Smoochybooks

Son avis :♥♥

" Un livre qui traîne un peu en longueur dans la première moitié, il ne se 
passe pas grand chose et les personnages nous sont assez antipathiques.
Mais arrivé à la seconde moitié on est pris dans l'histoire et on veut savoir
la fin. D'ailleurs les 100 dernières pages sont un vrai condensé d'actions, 
d'intensité, de révélations et ça rattrape le reste "

Octobre 2016

Encore un joli mois bien rempli en acquisitions.

Et grande décision : les mois, ou plutôt le mois prochain je ne m’achète qu’un livre  ! Challenge accepted ! (un livre français+ un livre en anglais )

  • Comment ne pas finir comme tes parents, la méditation pour les 15-25 ans
  • Nightmares ! ( en VO anglais) de Jason Segel & Kirsten Miller
  • Sans faille de Valentin Musso
  • Le détroit du Loup d’Olivier Truc
  • Harry Potter T2 (en VO anglais) de vous savez qui
  • Demain les chats de Bernard Werber
  • Bad girls don’t die (en VO anglais) de Katie Alender
  • Sommes nous trop bêtes pour comprendre l’intelligence des animaux ? de Frans De Waal
  • Vegan (livre de cuisine)
  • Les 7 tremplins du succès de Nathalie Bodin Lamboy et Chris Peytier
  • L’archipel d’une autre vie de Andreï Makine
  • 4 semaines pour faire le tri d’Astrid Eulalie
  • Harry Potter et l’enfant maudit de vous savez qui & de John Tiffany & Jack Thorne
  • Alzheimer mon amour de Cécile Huguenin
  • Terminus Elicius de Karine Giebel
  • Manifeste pour les animaux de Franz-Olivier Giesbert
  • Eloge de la fuite d’Henri Laborit
  • Principes fondamentaux pour une médecine étiopathique (gracieusement offert par mon école) de Christian Trédaniel
  • Et tu trouveras le trésor qui dort en toi de Laurent Gounelle
  • Elever et soigner son chien (oui c’est notre 4 ème Toutou, mais c’est comme les enfants il n’y a pas vraiment de bonnes vraies manières de les éduquer )

On est d’accord, j’ai un peu craqué pendant ce mois d’octobre ! Car 20 livres…. Pour ma défense il y en a certains qu’on m’a offert ! (tête d’innocente)

Et si jamais vous avez des livres en commun avec moi, ne pas hésiter à faire une lecture commune avec moi 🙂 

Vous pouvez les retrouver ici : Ma pile à lire
IMG_3646 (1).JPG

Et pendant que je vous tiens je tenais à vous annoncer que pas plus tard qu’hier, la famille s’est agrandie. (non non je n’étais pas enceinte) Un bébé chien rempli d’amour, de trois mois, est arrivé hier. Son prénom ? Mouss !

Nous voici donc avec un chat deux chiens et deux chevaux. C’est comme les livres, il va falloir s’arrêter un jour hihi. Je suis vraiment ultra heureuse d’accueillir cette petite boule de poil dans ma vie.

La Pile à Lire contre le froid et la déprime

140101_t644x_depression-hiver-saisonniere_sn635Alors voilà, on arrive dans le froid, le temps gris (WINTER IS COMING). Cette période de l’année s’accompagne toujours par des moments de remise en question, voire parfois de questionnements existentiels qui se terminent souvent par le même phénomène : la déprime hivernale.

Chaque année j’y fais face grâce à mes livres de développement personnel. Je les lisais une fois le mal-être installé.

Cette année, que nenni., je vais anticiper et contrer cette malédiction (c’est bientôt Halloween) qui s’acharne sur moi. Je vais commencer à lire dès à présent mes livres, avant même les premiers symptômes.

Je suis une grande férue de livres pratique et développement personnel. J’adore découvrir de nouvelles manières de vivre (ou survivre tout dépend de votre état d’esprit). Je suis très curieuse et ouverte à un tas de pratiques. J’aime apprendre à découvrir la vie (ou la redécouvrir), à ce qu’elle peut réellement nous apporter (parce que mine de rien, on passe à côté de beaucoup de beautés que propose la vie). Ce genre d’ouvrages nous aident, selon moi, à accepter l’être que l’on est et l’améliorer, à faire croître sa spiritualité.

Pour certains, ils ne font que contourner les problèmes, pour d’autres, ce sont des livres absurdes qui ne mènent à rien, pour d’autres encore, ils sont synonymes de renouveau et libération.

Voici donc une partie de cette pile à lire, car d’autres achats risquent de survenir dans des moments fatifiques

FullSizeRender(1).jpg

  • 4 semaines pour faire le tri
  • Comment ne pas finir comme tes parents; les méditations pour les 15-25 ans (oui je sais un énième livre de méditation), l’unique livre acquis au salon du bio, je ne suis pas peu fière de moi !
  • Oser être soi
  • Réussi sa vie amoureuse avec l’autohypnose
  • Les 7 tremplins du succès
  • Ho’oponopono (non non je ne me suis pas endormie sur les touches du clavier O P N)
  • L’hiver c’est cool, 56 façon de mieux vivre la déprime hivernal

Ma pile à lire s’accompagne également de mes thés chouchou, de mon plaid et de mes chaussons-chien. Mais également de mes animaux et bien sûr, de tous les gens que j’aime qui m’entourent. Car pour être paré contre la morosité hivernale, les livres ne font pas toujours tout !3328603.jpg

Je vais également commencer ma cure de compléments alimentaires, vitamines, fer, magnésium,…(BIO évidemment, vous commencez à me connaître) histoire de ne pas finir en légume congelé.

Je sais que certains adorent cette saison, pour les autres : soyez forts, il ne reste que 5 mois avant le retour du printemps. Ne soyez pas fatalistes dès le premier signe de faiblesse, accueillez le comme une aide.

fullsizerender2

Bisous tout froid à vous

[C’était le message de pré-hibernation d’Elise  & Tétie]