Nous étions les Hommes

Nous étions les Hommes de Gilles Legardinier

Edition : Pocket           Pages : 469         Prix : 7,80€

Genre : Thriller

4 ème de couverture :

Dans le plus grand hôpital d’Edimbourg, le docteur Scott Kinross travaille sur la maladie d’Alzheimer. Associé à une jeune généticienne, Jenni Cooper, il a découverIMG_4296.JPGt une clé de cette maladie qui progresse de plus en plus vite, frappant des sujets toujours plus nombreux, toujours plus jeunes. Leurs conclusions sont aussi perturbantes qu’effrayantes. Si ce fléau l’emporte, tout ce qui fait de nous des êtres humains disparaîtra. Nous redeviendrons des animaux. C’est le début d’une guerre silencieuse dont Kinross et Cooper ne sont pas les seuls à entrevoir les enjeux. Partout sur la Terre, face à ceux qui veulent contrôler le monde et les vies, l’ultime course contre la montre a commencé…

Mon avis :♥♥♥

J'ai lu ce livre il y a quelque temps déjà mais suite à ma lecture 
Alzheimer mon amour j'ai voulu vous parler de celui-ci qui est sur le même 
thème.
Dans cet ouvrage Gilles Legardinier sort de ses livres drôles sympas sans 
prise de tête qu'on a l'habitude de lire.
Ici on est face à un thriller humaniste dont j'ai aimé la façon dont il a 
tissé l'intrigue.
C'était épouvantable, ça fait peur, car le côté réaliste est bien présent, ça
nous parle, on comprend ce qu'il dit.
En gros c'est la fin du monde à cause de la maladie d'Alzheimer. Sympa non ?
Et puis ils ne meurent pas d'une façon cool, les malades sont devenus agressifs, 
ils ont atteint un état totalement animal et tuent tout le monde. 
Bon dit comme ça, ça fait pas très réaliste. 
Mais croyez moi c'était vraiment flippant. J'étais à vif. J'étais presque
stressée.
Il explique aussi que cette maladie c'est nous qui l'avons créée, avec nos 
médicaments, nos inventions,... Car les personnages principaux sont des
généticiens et médecins.Et franchement je trouve qu'il n'a pas tort.
" L'Alzheimer est à l'esprit ce que le cancer est au corps". Je trouve 
cette réplique très juste, très percutante.
Il dénonce les sociétés pharmaceutiques (pourtant à l'époque Bayer ne s'était 
pas encore associée à Monsanto...), il dénonce notre société totale.
J'avoue que ce roman est tiré par les cheveux, c'est peut-être pour ça 
que je l'ai apprécié. Et cette version de "fin de l'humanité" me parait
plus plausible que certains films de science fiction (dont je tairais le nom)
Franchement ne lisez pas ce livre, il fait trop réfléchir, il provoque une
sorte d'angoisse qui ne vous quitte pas pendant toute la lecture.
Donc oui ce n'est pas du tout en raccord avec la note que je lui attribue,
mais on va pas se mentir, un thriller humaniste on en croise pas tous les 
jours. Car ce n'est pas vraiment une dystopie , il y a une sorte d'intrigue.
Bon et après j'arrête avec Alzheimer, je le jure, j'ai eu ma dose.

"La maladie est un marché économique comme un autre. Les labos ne sont plus
 là pour soigner, ils sont là pour vendre. Je n'arrive pas à trouver ça 
normal. C'est sûrement naïf, mais je continue à croire que nous avons une 
mission pas un métier."

"Vous constatez que l'informatique ne leur sert qu'à chercher des films 
pornos gratuits, que l'atome est devenu une arme, la médecine un moyen de 
se faire gonfler les seins et la génétique, un outil commercial pour asservir 
l'agriculture.
Vous le savez, il y a bien longtemps que je me demande s'il est sage de
donner tous les outils à l'homme"

"On est immanquablement conduit à s’interroger sur ce que les hommes font 
de ce qu’ils découvrent.Vous pouvez leur donner les plus fabuleuses 
inventions, ils en font toujours des armes, des outils d’asservissement 
et de domination."
Publicités

6 réflexions sur “Nous étions les Hommes

  1. Pour l’instant, je ne connais Gilles Legardinier qu’à travers ses livres bourrés d’humour. Mais je pense que cela serait une bonne idée de découvrir sa plume sous un autre genre ! Bon, peut-être pas avec cette histoire, qui a l’air bien flippante ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s