Le Livre des Baltimore

Le livre des Baltimore de Joël Dicker

Edition : De Fallois Poche              Pages : 592                     Prix: 9€

Genre : Contemporain

4 ème de couverture : IMG_5641.JPG

Jusqu’au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair. Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l’auteur de La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey. Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d’une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne. Huit ans après le Drame, c’est l’histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu’en février 2012, il quitte l’hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s’atteler à son prochain roman. Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu’il éprouva jadis pour cette famille de l’Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s’effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu’au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu’est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

Mon avis : ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Bon je crois que vous l'aurez compris, Joël Dicker est rentré dans le club
très privé de mes auteurs chouchou

J'ai encore une fois adoré son livre.
J'ai même préféré celui ci face à La vérité sur l’affaire Harry
Quebert. La fin est beaucoup moins bâclée à mon goût.
J'ai été réellement ravie de retrouver Marcus Goldman (héros du roman 
précédent) J'étais un peu triste de le quitter avec l'affaire Quebert, 
et quelle fût ma joie et surprise quand j'ai réalisé qu'il était 
de nouveau le héros du livre.

Encore une fois je l'ai lu assez rapidement, mais le petit Joël ( en plus
les filles, on va pas se mentir, il est canon hein ?!) sait y faire. 
Il nous parle dès le début d'un Drame ( oui oui avec un D majuscule). 
Et chaque chapitre ce fameux Drame revient. Mais bon sang on a qu'une 
envie c'est de savoir quel est ce drame.
Et on le découvre seulement dans le dernier quart du livre.
Une exquise torture.
Chaque page est un régale, on ne sait jamais quand on va refermer
ce livre car on ne veut pas le quitter.

Mais je suis à nouveau triste d'avoir tournée cette dernière page. 
Cet auteur écrit vraiment très bien.

Donc si vous ne vous êtes toujours pas lancé dans cette aventure folle :
vite vite vite !!!!

Ah et aussi, petit conseil, n'allez pas voir la table des chapitres
en fin de livre, car la page précédente, qui est écrite en gros
vous en dit beaucoup beaucoup trop. ( maintenant que vous le savez
c'est sur vous allez le faire, bande de petits curieux).
Je vous aurais prévenu !

Il me reste maintenant un livre de cet auteur à découvrir, il a donc
intérêt de se dépêcher à en sortir d'autres, car il m'attend patiemment
dans ma pile à lire !!! Et moi je n'aurais sans doute pas la patience
de le faire attendre hihi.

L'avis de Joe, qui m'a gracieusement accompagné pendant cette lecture 
folle, d'ailleurs Joe elle a été trop forte, elle a réussis à deviner 
des petites choses. Moi je me suis faite avoir comme un bleu :)
" Concernant l'auteur j'aime sa façon de nous transporter d'époque en 
époque,il faut jongler, remettre l'histoire à sa place dans la chronologie
et j'adore ça. Pour ce qui est de Le livre des Baltimore, j'ai apprécié
cette photographie d'une famille où se mêlent amour, amitié, passion,
jalousie, c'est très réaliste et l'on peut s'y retrouver avec nostalgie,
tristesse, sourire. Enfin tout ce qui nous a construit et qui vibre de
puissance dans ce livre. 
Serais-je à présent attirée par les pavés ?! :) "

" Pourquoi j'écris ? Parce que les livres sont plus fort que la vie. 
Ils en sont la plus belle des revanches. Ils sont les témoins de 
l'inviolable muraille de notre esprit, de l'imprenable forteresse 
de notre mémoire "
                    Marcus Goldman
Publicités

10 réflexions sur “Le Livre des Baltimore

  1. Ah mais oui qu’il est canon, je vais te raconter une petite anecdote : je l’ai rencontré au Salon du livre de Paris l’année de son prix pour La vérité… j’arrive devant lui et le vouvoie, il me regarde dans les yeux et me dit qu’on a quasiment le même âge et que je dois le tutoyer ! J’ai du devenir aussi rouge qu’une tomate bien mure mais ce moment restera dans ma mémoire toute ma vie ^^
    Pour ma part, j’ai un peu moins aimé celui-ci, j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire mais il fait partie des auteurs que j’admire =)

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s