Moi, Malala

Moi, Malala de Malala Yousafzai et Patricia McCormick

Edition : Le Livre de Poche Jeunesse              Pages: 295          Prix : 5,50€

Genre : Autobiographie

4 ème de couverture :

IMG_5683.JPG

Lorsque les talibans ont pris le contrôle de la vallée du Swat, au Pakistan, une toute jeune fille a élevé la voix. Refusant l’ignorance à laquelle la condamnait le fanatisme, Malala Yousafzai résolut de se battrre pour continuer d’aller à l’école. Son courage faillit lui coûter la vie.
Le 9 octobre 2012, alors qu’elle n’avait que quinze ans, elle fut grièvement blessée par un taliban dans un car scolaire. Cet attentat censé la faire taire n’a que renforcé sa conviction dans son combat, entamé dans sa vallée natale pour la conduire jusque dans l’enceinte des Nations unies. À seize ans à peine, Malala Yousafzai est la nouvelle incarnation mondiale de la protestation pacifique et la plus jeune candidate de l’histoire au prix Nobel de la paix.

Mon avis :♥♥♥

Lecture pas facile comme vous devez vous en douter.
On suit l'enfance d'une jeune fille pendant la montée du terrorisme.
On parle souvent en France et ailleurs de terrorisme mais ici au Pakistan 
c'est une toute autre affaire.

La voix d'un homme s'élève, coupe les radios, les télés, interdit 
les femmes de sortir de chez elles sans un homme ( qu'elle connaît 
évidemment), interdit l'école aux filles, l'assassinat d'un nombre
incalculable de personnes pour des raisons plus absurdes les une
des autres ...

Or Malala à 10 ans et aime l'école, elle aime être première de sa classe
et tout ce que cet homme dit et impose ne lui plaît pas.
Par chance elle est née dans une famille où le père est un libre
penseur qui ne veut que la liberté de sa famille et de son peuple.
Il épaule alors Malala dans la quête qu'elle s'est donnée, qui
est d'aider chaque enfant à aller à l'école.
Pas une petite affaire.
Forcément... elle sera prise pour cible par les fameux Talibans.
Bref une histoire poignante et terrifiante.

Je trouve cela bien plus terrifiant que par exemple les guerres
mondiales (qui sont toutes aussi terrifiantes hein !) mais le fait est
que cette histoire vraie se déroule en 2010 et après.
C'est donc tellement d'actualité que ça en devient incroyable.
Je me suis dit que j'étais tranquillement chez moi à ce moment là, 
dans le plus grand confort quand tout ceci s'est produit. 
Certes à l'époque je  n'avais que 15 ans, à part mes amis et les
sorties, pas grand chose n'occupait mon esprit. (cerveau mou de l'ado)
Mais aujourd'hui (bon, bien avant de lire ce livre quand même hein !)
je sais que toute cette barbarie et cruauté existe.

Et cette jeune fille, qui a reçu le prix Nobel de la Paix, est
un exemple incroyable pour le monde entier. Se battre pour nos 
convictions, malgré la peur et la mort à proximité. 
Personnellement je n'en suis pas capable. Elle a une force
et une détermination surnaturel. 

Ne vous fiez pas à la catégorie Jeunesse de ce Livre de Poche,
il n'y a aucun âge réglementaire pour lire ce genre d'autobiographie.
Et pour le prix qu'il coûte vous êtes presque obligés de le lire :)

" Je n'étais pas triste. Je n'avais pas peur. Je pensais juste : " Peu
importe ce à quoi je ressemble : je suis vivante." J'éprouvais
de la reconnaissance. Peut-être l'ancienne Malala aurait-elle pleuré. 
Mais quand vous avez presque perdu la vie, un visage grotesque dans 
le miroir est la preuve que vous êtes toujours ici, sur cette terre."

Je devais lire ce livre en lecture commune avec Sweet Flamant Rose. 
Qui à priori l'a lu en anglais. Je n'ai pas eu encore son retour. Mais ça 
fait un moment que je l'ai fini je devais faire la chronique avant 
d'oublier certaines choses.
Je vous écris son avis dès que je l'ai, car son blog n'est pas porté
sur le livre. Mais il est très beau et inspirant, je vous conseille
d'aller zyeuter un coup :)

Et merci à ma tante  pour le joli foulard que porte Tétie, qu'elle
m'a ramené d'Inde. ( choix judicieux n'est-ce pas ? Inde - Pakistan
c'est dans le coin ! J'ai l'art du détail n'est-ce pas ? ahah)

 

Le Livre des Baltimore

Le livre des Baltimore de Joël Dicker

Edition : De Fallois Poche              Pages : 592                     Prix: 9€

Genre : Contemporain

4 ème de couverture : IMG_5641.JPG

Jusqu’au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair. Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l’auteur de La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey. Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d’une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne. Huit ans après le Drame, c’est l’histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu’en février 2012, il quitte l’hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s’atteler à son prochain roman. Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu’il éprouva jadis pour cette famille de l’Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s’effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu’au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu’est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

Mon avis : ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Bon je crois que vous l'aurez compris, Joël Dicker est rentré dans le club
très privé de mes auteurs chouchou

J'ai encore une fois adoré son livre.
J'ai même préféré celui ci face à La vérité sur l’affaire Harry
Quebert. La fin est beaucoup moins bâclée à mon goût.
J'ai été réellement ravie de retrouver Marcus Goldman (héros du roman 
précédent) J'étais un peu triste de le quitter avec l'affaire Quebert, 
et quelle fût ma joie et surprise quand j'ai réalisé qu'il était 
de nouveau le héros du livre.

Encore une fois je l'ai lu assez rapidement, mais le petit Joël ( en plus
les filles, on va pas se mentir, il est canon hein ?!) sait y faire. 
Il nous parle dès le début d'un Drame ( oui oui avec un D majuscule). 
Et chaque chapitre ce fameux Drame revient. Mais bon sang on a qu'une 
envie c'est de savoir quel est ce drame.
Et on le découvre seulement dans le dernier quart du livre.
Une exquise torture.
Chaque page est un régale, on ne sait jamais quand on va refermer
ce livre car on ne veut pas le quitter.

Mais je suis à nouveau triste d'avoir tournée cette dernière page. 
Cet auteur écrit vraiment très bien.

Donc si vous ne vous êtes toujours pas lancé dans cette aventure folle :
vite vite vite !!!!

Ah et aussi, petit conseil, n'allez pas voir la table des chapitres
en fin de livre, car la page précédente, qui est écrite en gros
vous en dit beaucoup beaucoup trop. ( maintenant que vous le savez
c'est sur vous allez le faire, bande de petits curieux).
Je vous aurais prévenu !

Il me reste maintenant un livre de cet auteur à découvrir, il a donc
intérêt de se dépêcher à en sortir d'autres, car il m'attend patiemment
dans ma pile à lire !!! Et moi je n'aurais sans doute pas la patience
de le faire attendre hihi.

L'avis de Joe, qui m'a gracieusement accompagné pendant cette lecture 
folle, d'ailleurs Joe elle a été trop forte, elle a réussis à deviner 
des petites choses. Moi je me suis faite avoir comme un bleu :)
" Concernant l'auteur j'aime sa façon de nous transporter d'époque en 
époque,il faut jongler, remettre l'histoire à sa place dans la chronologie
et j'adore ça. Pour ce qui est de Le livre des Baltimore, j'ai apprécié
cette photographie d'une famille où se mêlent amour, amitié, passion,
jalousie, c'est très réaliste et l'on peut s'y retrouver avec nostalgie,
tristesse, sourire. Enfin tout ce qui nous a construit et qui vibre de
puissance dans ce livre. 
Serais-je à présent attirée par les pavés ?! :) "

" Pourquoi j'écris ? Parce que les livres sont plus fort que la vie. 
Ils en sont la plus belle des revanches. Ils sont les témoins de 
l'inviolable muraille de notre esprit, de l'imprenable forteresse 
de notre mémoire "
                    Marcus Goldman

Rose

Journal intime d’une duchesse toma 1 : Rose de Karen Hawkins

Edition : J’ai lu                       Pages : 377             Prix : 7,40€

Genres : Historique ; Romance

4 ème de couverture :IMG_5616.JPG

Qualifié de plus beau parti d’Angleterre, lord Sinclair a toujours pris soin d’éviter les demoiselles à marier. Mais lors d’un bal, un peu éméché, il n’a pas résisté au charme atypique de la jolie Rose Balfour, une débutante bien plus délurée que les autres. Hélas pour lui, ce flirt s’est terminé par une cuisante humiliation en public. Quant à la petite peste, elle s’est volatilisée dans la nature. Six ans plus tard, Sinclair apprend que sa grand-tante, la duchesse de Roxburghe, reçoit dans sa propriété écossaise sept de ses filleules, parmi lesquelles une certaine… Rose Balfour. Toutes affaires cessantes, il accourt. Enfin, il a l’occasion rêvée de se venger !

Mon avis : ♥

Ce livre était une lecture commune avec le groupe 
Le Club des Rats de Bibliothèque. Le thème du mois était " Journal
intime". Et c'est ce livre qui a été sélectionné. Et de suite on
regrette le Journal D'Anne Franck. 
Alors d'une part grosse déception car c'est en aucun cas un journal
intime, donc pas du tout dans le thème.
Ensuite histoire creuse, légère, sans grand intéret.
Les feux de l'amour version roman historique.
Car oui ce que j'ai trouvé intéressant c'était l'époque, les années 1800.
Mais cette espèce de romance sans intérêt m'a empêcher d'apprécier
le contexte historique.
Il se laisse lire très facilement, mais sans doute car on veut vite
le finir pour passer à autre chose.
Les membres du groupe l'ont lu et critiquer avant moi, donc je m'attendais
vraiment à une grosse daube (oui oui je suis cash), ce qui est le cas,
mais je pense l'avoir plus "apprécié" du fait que je savais à quoi
m'attendre.
Bon vous l'aurez compris ce livre ne casse pas trois pattes à un canard,
il existe deux tomes suivants.
Je les lirais sans doute un jour, quand tous les autres livres de la
planète auront brûlé sauf eux.
En revanche pour les fans de romance à l'eau de rose vous allez adorer !
Vous retrouverez un avis positif d'une collègue du Club : ici
Ou d autre comme moi qui n ont pas accroché ... Ici

 

La Passe-Miroir T1

Les fiancés de l’hiver tome 1 de la saga La Passe-Miroir de Christelle Dabos

Edition : Gallimard Jeunesse                   Pages : 519                  Prix : 18€

Genre : Fantasy ; Jeunesse

4 ème de couverture :

15387531_10208051356376871_1359335422_o.jpg

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Tétie est prête à affronter l’hiver !  Avec joie et bonne humeur.

Mon avis : ♥♥♥

Cette lecture fait l'objet d'une lecture commune avec le groupe Facebook :
Le Club des Rats de Bibliothèque.
Et je suis joie que cette lecture ait été sélectionnée car elle me faisait
envie depuis un moment.
Je vous le dis cash : ceci est un coup de cœur.
Ça faisait un moment que je n'avais pas lu de jeunesse, lassée par un certain
décalage avec mon âge sans doute.
Mais alors là, oh joie intense !

Dans un premier temps l'objet livre est à tomber ! Il est splendide !
La couverture avec l'espèce de château m'a direct fait penser au Château
ambulant ( le film dessin animé de Miazaky). Et ma surprise fût-elle que
quelques détails du texte m'y a refait penser. Donc déjà un bon point étant
fan de ce film, et de ce réalisateur.

Ensuite j'ai adoré le fait de ne pas savoir à quelle époque on se trouvait,
il y a des éléments qui datent de quelques siècles ( les accoutrements, les 
domestiques,...), et d'autres d'aujourd'hui, comme le téléphone par exemple.
Le monde qui se tisse et se livre sous nos yeux est éblouissant. Un monde
avec des objets ayant une âme, un monde avec différents clans, différentes
familles. Un monde de manipulations, de manigances et de meurtres.

Ce mixte entre univers magique, fantastique, des faux éléments historiques,
un suspens,une romance,..on fait que pour moi, c'est un livre génial.

Les actions grossissent au fur et à mesure de l'avancée du livre. Je n'ai 
pas perdu patience, j'attendais, à bout de souffle.

A priori certains ont trouvé ce livre trop long, sans trop d'actions
et intérêts. C'est gens sont fous !!( je plaisante chacun ses goûts)

Bref je suis bien pressée de lire le tome 2. J'ai vu que le tome 3 était en
cours d'écriture et que le tome 4 était en cours de pensée. Mon dieu que
ça va être long d'attendre.
Donc je ne vais pas me ruer sur le tome 2, même si l'envie va être dure
à contrôler.
Et j'avoue qu'un film là-dessus serait parfait.

Merci au Club des Rats de Bibliothèque d'avoir voté pour ce livre.

Lecture commune n°3 :La fille du train

La fille du train de Paula Hawkins

Edition : Pocket                  Pages : 456                     Prix : 7,80€

Genre : Thriller

4 ème de couverture : 

FullSizeRender (20).jpg

Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : à 8 h 04 le matin, à 17 h 56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants : Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l’être par le passé, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte.Jusqu’à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. La jeune femme aurait-elle une liaison ? Bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, Rachel décide d’en savoir plus. Quelques jours plus tard, elle découvre avec stupeur la photo d’un visage familier à la Une des journaux : Jess a mystérieusement disparu…

Mon avis : ♥♥♥

J'ai lu La fille du train dans le cadre d'une lecture commune avec Amandine 
du blog SmoochyBooks.
Mais comme elle dit, ça a été une demi lecture commune. Car j'ai tracé 
tellement j'ai adoré, mais Amandine était occupée et elle n'avait donc pas
trop le temps de lire. 
J'étais tellement lancée, tellement avide de savoir que je n'ai pas pu
l'attendre paisiblement (sorry!).
Alors bon, le livre. Eh bien j'ai vraiment apprécié cette lecture.
Pendant les 3/4 du livre il n'y avait pas d'action, on progressait petit
à petit. Et c'est, pour moi, très agréable. Cela nous permet de faire
mûrir le texte en notre esprit, de choisir un potentiel suspect, d'essayer 
d'assembler le puzzle. 
On ne sait absolument pas où on va, alors on lit, on lit, on lit. Et le livre
passe à une vitesse folle.
En revanche, je ne me suis pas du tout attachée aux personnages, ils n'ont pas 
un caractère qu'on apprécie. Et puis finalement, on ne les connait pas tant
que ça et on s'en aperçoit vite.
Avant la fin, on a une série d'actions, tout va vite, on en oublie de 
respirer. Pour ma petite fierté j'ai réussis à trouver le/la coupable avant
la fin. Hihaaa !
Je ne veux pas trop déblatérer par peur de trop en révéler.
Ce que je peux vous dire c'est qu'avec ce livre c'est tout ou rien. Soit on
adore, soit on n’aime pas du tout. Je sais que certains ont vraiment trouvé
l'histoire et sa mise en place trop longue.
Je suis vraiment pressée de voir l'adaptation en film, je la sens plutôt
bien, et j'aime les actrices.
J'espère qu'ils vont mettre en scène ce suspens aussi bien que dans le livre.
Je vous laisse avec Smoochybooks

Son avis :♥♥

" Un livre qui traîne un peu en longueur dans la première moitié, il ne se 
passe pas grand chose et les personnages nous sont assez antipathiques.
Mais arrivé à la seconde moitié on est pris dans l'histoire et on veut savoir
la fin. D'ailleurs les 100 dernières pages sont un vrai condensé d'actions, 
d'intensité, de révélations et ça rattrape le reste "

Lecture commune n 2 Miss Peregrine et les enfants particuliers T2 : Hollow City

Miss Peregrine et les enfants particuliers T2: Hollow City de Ransom Riggs

Edition: Bayard           Pages : 502        Prix : 16,90€

Genre : Fantastique ; Jeunesse

4 ème de couverture :

IMG_3487.JPG

Dix enfants particuliers sont pourchassés par une armée de monstres.
Une seule personne pourrait les aider : Miss Peregrine ! Mais elle est prisonnière dans sa forme oiseau…
Les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l’attaque des Estres, des âmes damnées. Ils n’ont plus qu’un espoir : trouver une Ombrune susceptible de redonner à la directrice de l’orphelinat sa forme humaine.

Après avoir essuyé une tempête entre Cairnholm et le continent, le petit groupe d’enfants échoue sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage. Aussitôt pris en chasse par des Estres déguisés en soldats,
ils se réfugient in extremis dans une boucle temporelle. Là, vit une curieuse ménagerie d’animaux singuliers. Parmi eux, Addison, un chien parlant, leur apprend que Miss Wren, la dernière Ombrune en liberté, est partie libérer ses soeurs à Londres. Il devient urgent pour les enfants particuliers de rejoindre la capitale…

Mon avis : ♥♥

J'ai lu ce tome 2 dans le cadre d'une lecture commune avec Eléonore du blog
labibliothequedele. 
Tout d'abord l'objet livre est toujours aussi splendide que le tome 1. On y
retrouve plus de photographies (sans doute parce qu'il est plus long).
Au début du livre, j'ai adoré le petit trombinoscope des enfants, avec leurs
photos, leurs noms et leurs particularités. Même si j'avais lu le tome 1 cet 
été, c'était bien pratique pour se remettre à jour au niveau des personnages.
J'ai beaucoup aimé le fait qu'on voyage dans le temps et dans différentes 
villes. Ainsi j'ai pu faire connaissance avec de nouveaux personnages ou 
figurants. De plus il n'y a aucun temps morts, il y a toujours de l'action.

En revanche, je dois avouer que j'ai un peu moins aimé ce tome 2. 
Ce que j'ai moins aimé c'est le fait qu'on ait moins d'informations sur le 
ressenti et les émotions des personnages. Comme le tome 1, nous avons toujours 
aussi peu de notion historique. Et je trouve ce tome 2 beaucoup moins 
angoissant que le premier. 
Aussi, le fait que les scènes d'actions se terminent quasiment de la même 
façon ne m'a pas permis d'être surprise... sauf à la fin du livre (vite le
 tome 3).

Si vous avez lu le tome 1, vous ne serez pas déçu.
Moi, je reste assez mitigée...Mais très légèrement.
Il reste quand même génial.

Son avis : ♥♥♥
Pour Eléonore ce tome 2 est un véritable coup de coeur. Voici son petit 
commentaire:
" J'ai vraiment adoré ce roman. On ne s'ennuie jamais, les personnages sont
plutôt attachants, l'histoire nous fait énormément voyager et la fin est
tellement imprévisible que la seule chose qu'on veut à la fin c'est :
la suuuuuite ! "
Elle fera sa chronique à la fin du mois, mais n'hésite pas à aller faire un
tour sur son joli petit blog ;)

Lecture commune n°1 : The year of the rat

The year of the rat/ L’année du rat de Clare Furniss

Edition: Simon and Schuster       Pages: 305       Prix: 15,07€  avec réduction : 7,54€ ( la belle affaire et en plus il était dédicacé !!)

Genre : Drame ; Jeunesse

4ème de couverture:

Le monde peut basculer à tout instant… une vérité dont Pearl, 15 ans, est bien consciente : sa mère vient de mourir en donnant naissance à Rose, sa demi-sœur. Rose, ce minuscule bébé, qui pleure et gigote dans tous les sens… et qui pour Pearl n’est rien d’autre qu’un monstre, un petit rat qui a détruit sa vie, lui a volé sa mère et a même réussi à ruiner la merveilleuse relation qui l’unissait à son beau-père Alex, le père de Rose. Tandis qu’Alex tente de surmonter le choc du deuil et reporte sur Rose tout son amour meurtri, l’adolescente se replie sur elle-même. Pearl est persuadée d’une chose : sa mère est morte, mais elle n’est pas tout à fait partie. Son esprit rebelle est toujours là, à fumer, faire des sarcasmes, dire avec franchise ce qui lui passe par la tête… et à guider sa fille pour qu’elle se réconcilie peu à peu avec le monde qui l’entoure, et avec la vie.

Mon avis : ♥♥

C'était donc une lecture commune en VO anglais avec Elodie ( de la chaîne
Eliot et des livres). Nous avons échangé nos points de vue tous les
deux chapitres. Et globalement nous entretenons le même avis.
J'ai beaucoup apprécié cette lecture en anglais. Au début j'ai trouvé
très compliqué le vocabulaire et la formulation des phrases. De plus, l'auteur
faisait des flash back très souvent c'était assez compliqué de suivre.
Mais au fur et à mesure j'ai pris de l'assurance et je comprenais de mieux en
mieux.
Concernant l'histoire, c'est un récit assez horrible finalement puisque c'est
la perte d'une maman pour une enfant de 15 ans. Je m'attendais à un récit
surfait avec trop de pleurs et d'émotions. Mais non, Clare Furniss a vraiment
décrit les étapes et les sentiments de l'ado pour faire son deuil.
On se sent vraiment concerné par son histoire, on aurait même tendance à la
comprendre quand on s'imagine à sa place. On passe par toutes les émotions, 
on déteste cette ado qui haie sa petite soeur, on est triste pour elle,
on pleure pour elle, on comprend sa colère et sa haine envers le monde entier.
Et elle commence à avoir une relation difficile avec son père adoptif, 
on comprend sa jalousie pour sa petite soeur qui a un "vrai père".
Un beau roman remplie de plein de sentiments. Evidemment on s'attend à la fin
mais je n'ai pas été déçue. C'est un joli renouveau pour cette jeune fille
qui doit apprendre à vivre sans maman. Un beau message d'espoir.

Son avis : ♥♥
" Histoire qui retrace la douleur de la perte d'un être cher et à quel
point elle peut nous affecter. Le tout porté par une jeune fille attachante 
que l'on a envie d'aider à traverser cette douloureuse étape de sa vie.
Secrets de famille et émotion poignante rythme cette lecture"


Ici le lien de son compte rendu en vidéo