Ce chat qui a changé ma vie

Ce chat qui a changé ma vie d’Anne-Claire Gagnon

Edition : Larousse                   Pages: 444              Prix : cadeau de Noël

Genre : Témoignage10216630-1.jpg

4 ème de couverture :

Une cinquantaine de témoignages de diverses personnalités sur leur relation privilégiée avec leur chat
Chaque histoire est racontée avec sensibilité et émotion, elle montre la complicité de l’homme et son animal de compagnie, mais surtout l’impact de cette relation dans sa vie : orientation professionnelle, construction de sa personnalité, dans les épreuves (séparation, maladie, deuil…).

Mon avis : ♥♥♥

Ici on retrouve une cinquantaine d'histoire vraie à propos des chats
au quotidien, préfacées par Matthieu Ricard
Des nouvelles, des poèmes, des petites histoires rigolotes sur les chats.
Le pied.
Mais le top du top c'est la particularité de ce livre.
On fait un pliage de chaques pages suivant les traits indiqués et ....
BOOM un chat livre.
Bon mes explications sont très mauvaises, les photos seront plus parlantes.
Alors j'avoue qu'étant maniaque du livre, au départ j'ai eu beaucoup
de mal à plier les pages, j'ai pleuré ahah.
Mais ensuite tu te prends tellement au jeu, tu veux tellement voir le rendu
final que tu fonces.
Bon ça prend pas mal de place dans la bibliothèque après, mais c'est
tellement chou et joli !
Alors maintenant Larousse, faites la même chose avec chien cheval vache 
poussin girafe hérisson ....
Une superbe idée de cadeau pour les animaux des chats !
Alors quel chat est mieux réussi ? ⇓⇓

Merci Tonton Sullivan et Amé ♥

La vérité sur l’affaire Harry Quebert

La vérité sur l’affaire Harry Quebert de Joël Dicker

Edition : De Fallois        Pages : 857          Prix : c’est un cadeau 🙂

Genre : Thriller

4 ème de couverture : IMG_5405.JPG

À New York, au printemps 2008, lorsque l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois. Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.
Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Mon avis : ♥♥♥

J'ai adoré ! Lu en une semaine et encore je me suis forcée à profiter et à
ne pas aller trop vite.
J'adore ce genre de bouquin où il y a une intrigue incroyable et où 
l'enquête n'est pas mené par un policier.
Je ne me suis pas personnellement attaché au personnage de Marcus Goldman,
mais j'ai apprécié mener l'enquête en sa compagnie.
J'ai aimé sa volonté à prouver que son mentor était innocent.
Et j'ai adoré sa mère. Elle ne fait que de brèves apparitions, mais ce sont
les seuls moments où j'ai ris. 
Certains diront que le livre traînent en longueur, trop de blabla,
mais que nenni ! Ils se passent des choses constamment. 
Et je n'ai pas réussi a trouver le coupable avant la fin du livre !
J'ai presque passé tous les personnages en tant que coupable. Car ils ont
tous l'air coupable.
Beaucoup de rebondissement, aux pages 400 j'ai cru que c'était la fin
de l'histoire, mais comme il restait 400 pages....
On assiste à une histoire d'amour impossible mais tellement forte, entre
une fille de 15 ans et un homme de 30 ans. Assez malaisant au début,
et après tu te dis " pourquoi pas ? Si c'est de l'amour"
L'auteur dénonce également quelques vérités interessantes et on y apprend
presque comment écrire un bouquin.
Mais chut, je ne dois pas vous en dire plus, j'aimerais mais je risque
de vous gâcher une si belle surprise.
En dehors de ça, l'auteur à une écriture qui se lit vraiment bien, très 
fluide, pas de mots savants et pompeux, il va droit au but et j'aime ça.
Si vous faites encore partis des gens qui ne l'ont pas lu, franchement
foncer. La taille de ce pavé peut faire peur, mais il en vaut le détour.
J'ai aussi apprécié le fait que le premier chapitre est le chapitre 31, et le
dernier le chapitre 1. On remonte dans le temps pour retrouver le coupable.
Analogie avec l'histoire j'imagine, où le meutre à eu lieu en 1970 et
l'enquête est mener en 2008.
Livre bien monté, on ne se mélange pas entre les flash-back et le présent.
Hâte de découvrir d'autres ouvrages de cet auteur ! Et même si vous
n'êtes pas amateur de thriller je pense qu'il vous plaira. (d'ailleurs
je ne l'aurais pas classé dans thriller. )
Aller gogogogo les gens ! 
Je m'enflamme peut-être un peu trop, mais j'ai tellement aimé !

"un bon livre... le lecteur doit regarder la couverture et sourire avec 
une pointe de tristesse parce que tous les personnages vont lui manquer. 
Un bon livre, est un livre que l'on regrette d'avoir terminer"

Merci à Romane pour ce fabuleux livre  ( tu as bien choisi dans ma
wish list !)

Le monde a-t-il un sens ?

Le monde a-t-il un sens ? De Jean-Marie Pelt et Pierre Rabhi

Edition : Babel Essai            Pages : 175             Prix : 7,50€

Genre : Essai ; ScienceFullSizeRender (42).jpg

4 ème de couverture :

 

Toutes les cultures du monde se sont interrogées sur la question du « sens ». Dans notre société en perte de repères, la science, nous dit Jean-Marie Pelt, permet, en explorant le réel du big bang jusqu’à l’homme, d’apporter des éléments de réponse à cette question.
En effet, d’un bout à l’autre de la longue histoire de l’univers, l’évolution conduit des éléments simples à s’associer pour former des entités plus complexes, faisant émerger de nouvelles propriétés C’est ce qu’il appelle le «principe d’associativité». Par de multiples exemples puisés dans la nature, Jean-Marie Pelt met en lumière le fait que la vie doit davantage à l’alliance qu’à la rivalité.
Pierre Rabhi défend avec lui ce principe en «intendant et serviteur de la Terre nourricière», comme il se définit lui-même. Pour lui, il appartient désormais aux hommes de poursuivre ce processus en privilégiant la coopération au détriment de la compétition, source de tensions et de conflits.

Tétie a adoré s’éveiller l’esprit au travers de cette lecture.

Mon avis : ♥♥♥

Nous sommes actuellement tous en grand questionnement quant à l'avenir de
la France, du pays, de notre planète.
Ce livre m'a tout bonnement appelé, je devais le lire, pour mieux 
comprendre, pour mieux agir, pour mieux prévoir, et surtout pour y croire.

Nous avons ici deux génies de ce monde dans ce livre.
D'une part J-M Pelt un pharmacien, botaniste, écologiste qui a écrit un 
nombre incalculable d'ouvrages.
Et d'autre part Pierre Rabhi, cet homme fabuleux, écrivain et penseur 
français.
Mais que font ces deux personnages mythiques ensemble ? Ils font une 
merveille.

Le livre est scindé en deux parties.
La première écrite par J-M Pelt. Cet homme brillant a réussi à écrire
les 5 milliards dernières années, et mes deux années de fac en une centaine 
de pages. Bravo.
Il a donc expliqué ce qui s'est passé du bing bang à aujourd'hui. On va 
parler monde interstellaire, les origines de la vie, les végétaux, 
les animaux,..
J'ai adoré cette partie. Non seulement car je l'ai étudié et qu'il est 
toujours plaisant de se dire " tiens ça je le savais !". Mais elle 
est également très intéressante du fait que Pelt nous resitue à notre juste
place de tout petit grain de sable dans l'Univers. Que les Humains
ne sont pas les rois de l'Univers. Que nous ne valons rien, ou presque. 
Si vous n'avez pas étudié ce genre de matières NO PANIC ! 
Ces textes sont très abordables et explicitent. Pas besoin de chercher 
chaques mots dans le dictionnaire. Je vous dis, il est très fort.

La seconde partie concerne le Demain, écrit par Rabhi évidemment, ce rôle
lui va si bien. Il remet toute notre vie et notre quotidien en question.
A la fin de son texte on se rend compte de la futilité des choses qui
nous entourent. 
Il nous parle de coopération, d'individualisme et de compétition. Des sujets
trop peu explorés dans notre société, société qui est pourtant basée sur
ces sujets.
Quant aux réponses concernant l'avenir de l'Homme et de notre chère Terre,
je ne vous en dévoile pas plus. Je vous laisse le délice de lire cette
écriture si belle qu'est celle de Pierre Rabhi.
Sachez juste qu'il n'est pas devin, et que ses réponses sont fondées.

En bref, un très bel ouvrage qui étend la science, la culture, la raison, 
le questionnement à un large spectre. En 175 pages je me suis posée un tas
de question qui ne me seraient jamais venues à l'idée.
A lire, à relire, à faire découvrir.

Miss Dumplin

Miss Dumplin de Julie Murphy

Edition : Michel Lafon         Pages : 376       Prix : 15,95€

Genres : Contemporain ; Jeunesse

4 ème de couverture :IMG_5323.JPG

Willowdean est ronde, et alors ? Pas besoin d’être super slim pour s’assumer. Jusqu’au jour où elle rencontre Bo, qui porte un peu trop bien son nom, et ne tarde pas à lui voler un baiser. Mais peut-il vraiment l’aimer ? On lui a tellement dit que les filles comme elle ne sont que des seconds rôles.

Un seul moyen de retrouver confiance en elle : faire la chose la plus inimaginable qui soit… s’inscrire au concours de beauté local présidé par sa propre mère, ex-miss au corps filiforme. Entraînant dans son sillage tout un groupe de candidates hors normes, Will va prouver au monde, et surtout à elle-même, qu’elle aussi a sa place sous les projecteurs.

Mon avis :♥♥

Hey ! Mon unique livre lu en février ! et fini pile avant le gong ! hiha !
Bon alors ce ptit bouquin, je regrette de ne pas l'avoir lu en anglais,
car je pense qu'il est d'une simplicité totale. Ecriture fluide, mots simples,
dialogue de jeunes,... D'ailleurs Dumplin en anglais signifie Boulette.
Un livre jeunesse quoi.
Ici on va donc parler de Willowdean, une ado qui se trouve trop grosse
pour vivre une vie amoureuse, d'après elle. Car avant de rencontrer l'amour,
elle s'assumait. L'amour fait des ravages n'est-ce pas ?
Elle tente donc de surpasser cette peur et de s'accepter en passant
un concours de beauté (organiser par sa mère qui est une brindille).
On retrouve dans ce livre toutes les conditions du livre jeunesse :
 - un " défaut " qu'on ne supporte plus étant ado
 - une mère (célibataire) qui n'aime pas ce défaut et qui tente de changer
l'ado en une ado meilleure à ses yeux
 - une histoire d'amour, sinon c'est pas drôle.
 - une dispute avec sa meilleure amie
Alors voilà pourquoi j'ai mis une note de 2/3, on lit le résumé et on sait
déjà ce qu'on va trouver dans le livre.
Je suis même assez déçue de la fin.
Après c'est un bon bouquin, avec une bonne morale. Du genre tu n'as rien
a prouver à personne, aime toi tel(le) que tu es !
Peut-être que ce livre aidera certaines ado dans le doute et la haine
de leur corps. Mais l'adolescence, n'est-elle pas cette période où
notre corps change sans qu'on lui demande ? Un corps en transformation 
n'est jamais trop apprécié. C'est la joie de l'adolescence. 
Bref c'est moi qui me retrouve à faire la morale.
C'est un livre mignon et certes pleins d'espoirs.
D'ailleurs il est tellement mignon et a tellement une bonne morale
qu'il va être adapté en Disney. Pourquoi pas, j'attends de voir,
ça peut être sympa.
Je vous conseille de le lire oui, mais peut-être d'attendre qu'il sorte 
en format poche (si il sort en poche bien entendu).

" Il me dit que je suis belle.
Je me dis que je suis grosse.
Et si j'étais les deux en même temps ? " 

Bilan janvier + acquisitions

Oyé oyé braves chats, je suis de retour après quelques semaines d’absence. Mea culpa.

J’avoue avoir été assez débordée (la bonne excuse), de plus je suis en légère panne de lecture (oui c’est plutôt ça la véritable raison !).

Une explication ? Alors je suis actuellement à la moitié du livre Glacé, or j’ai vu et terminé la sérié télé, alors je dois avouer que je suis moins emballée pour terminer le livre. (même si on m’a dit que la fin n’était pas la même)

Petit topo de janvier niveau lecture :

Soit un total pas terrible terrible de 1075 pages. J’étais quand même à 1710 pages en décembre. Anyway, quand le coeur n’y est pas….

J’étais pourtant partie sur les chapeaux de roues (oui je viens bien d’utiliser cette expression) car j’ai lu ces trois livres en l’espace d’une dizaine de jours.

Et niveau acquisitions je ne m’en sors pas trop mal encore une fois :FullSizeRender (41).jpg

  • Obsidienne
  • Cinder
  • La Huitième Couleur de la saga des Annales du Disque-monde
  • No steak ( offert par ma copine Nina pour Noël)
  • La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert (offert par ma copine Romane pour Noël, oui Noël ne s’arrête pas au 25 décembre)

 

 

Si vous avez aussi ces livres dans votre PAL, n’hésitons pas, lecture commune 🙂

Et vous ? Vous avez passé un joli mois de janvier (sans moi !).

Promis février je suis dans les starting block !!! (on est déjà le 2 Elise…)

Tétie vous embrasse mais elle est passée en mode hibernation ( c’est l’excuse qu’elle ma demandé de dire, car en vérité elle vous snob complètement)

 

Le livre du Hygge

Le livre du Hygge, mieux vivre, la méthode danoise de Meik Wiking

Edition : First Editions           Pages : 285              Prix : 14,95€

Genre :Développement personnel

4 ème de couverture :

Pourquoi les Danois sont-ils les gens les plus heureux du monde ? Pour Meik Wiking, directeur de l’Institut de recherche sur le bonheur à Copenhague, la réponse est simple : grâce au hygge. Sans équivalent français, le terme  » hygge  » (à prononcer  » hoo-ga « ) évoque les notions de confort, du vivre-ensemble et de bien-être profond.  » Le hygge est une ambiance, une véritable atmosphère  » explique Meik Wiking.  » C’est profiter de ceux que l’on aime en passant du temps auprès d’eux, avec ce sentiment de se sentir chez soi, en sécurité.  » Le hygge, c’est ce que vous éprouvez lorsque vous vous prélassez sur votre canapé, des chaussettes douillettes aux pieds, emmitouflé dans une couverture douce tout en observant par la fenêtre les éclairs d’un gros orage. C’est le bonheur que vous ressentez lorsque vous partagez une conversation et un délicieux repas avec vos proches autour d’une table ornée de bougiIMG_4988.JPGes. C’est la chaleur des premiers rayons de soleil sur votre visage un jour de ciel bleu. Le Livre du Hygge vous invite à découvrir les grands principes de cette philosophie de vie danoise, avec de nombreux conseils et idées pour l’incorporer à votre quotidien : Se mettre à l’aise et faire un break ; Profiter de l’instant présent (et couper son téléphone) ; Éteindre les lumières et profiter de la lueur des bougies ; Prendre soin de ses relations et passer plus de temps avec ses proches ; S’autoriser des petits écarts et mettre de côté les principes de bonne santé (les gâteaux font bien partie du hygge !) Vivre chaque jour, et chaque café, comme si c’était le dernier.

Mon avis :♥

Bon alors je ne vais pas y aller part quatre chemins ... Je n'ai pas
apprécié.
Ce livre a pour moi aucune utilité.
L'auteur a en revanche un métier top : des études sur le bonheur, je connais
pire comme job. 
J'ai dépensé 15€ pour des choses qui tombent sous le sens.
Pour être heureux il faut des bougies, des lumières tamisées, une boisson
chaude, des coussins, des plaids, être avec famille ou amis,un bon livre..
Je n'ai pas besoin d'un livre pour me dire que toutes ces choses sont
essentielles à notre bonheur.
De plus sur les 250 pages, la moitié sont remplies de grandes photos style
Ikea.
J'aurai du me procurer le catalogue Ikea ça m'aurait coûté moins cher !
Durant ma lecture j'aurai pu compter le nombre de fois ou le mot bougie
est écrit, on ne fait presque que parler bougie.
Pour moi le bonheur véritable ne se résume pas à une bougie allumée et un 
coussin ! Mais ce n'est que mon avis. Et je n'ai peut-être pas saisi
la véritable morale de ce livre aimé de tous.
En dehors de ça, c'est un très beaux livre, l'intérieur est joli également,
limpide et facile à lire. Et encore heureux !
Je vais m'arrêter là pour cette chronique.
Je le conseil à qui ? A tout le monde vivant dans une grotte en solitaire
éventuellement. Ou plus sérieusement, à tous ceux qui ne savent pas prendre
le temps d'être en mode cocooning.

Tétie n'a même pas voulu poser sur la même photo que ce livre.
Et Mouss veut détruire ce livre !

Obsidienne

Obsidienne tome 1 de la saga Lux de Jennifer L. Armentrout

Edition : J’ai lu               Pages : 378           Prix : 13€

Genres : Jeunesse ; FantastiqueIMG_4938.JPG

4 ème de couverture :

Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s’attend à tout sauf rencontrer des voisins de son âge. Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n’en est pas moins insupportable et arrogant !
Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d’un autre oeil la froide suffisance de Daemon. Pourra-t-elle encore l’éviter quand tout lui crie de s’en approcher ?

 

Mon avis : ♥♥

Il faut savoir que j'ai lu et acheté ce livre car j'ai gagné le tome 4
à un concours. Donc il me fallait bien lire les trois premiers tomes.
Sinon je ne pense pas m'être tourné vers cette saga de mon plein gré. 
Mais c'est bien, il faut sortir de son confort.
Je suis mitigée face à ce livre.
J'ai aimé l'intrigue, les personnages, les relations entre personnages.
Mais il m'a beaucoup fait penser à la saga Twilight. Les livres bien sur,
car les films.... je n'ai pas du tout accroché.
C'était une lecture rapide et agréable. L'intrigue a été bien menée.
On va découvrir des personnages attachants. Une gentille fille qui déménage,
rencontre avec sa nouvelle meilleure amie. Evidemment il y a un bad boy dans 
l'histoire, canon bien sur, et un vrai naze. On a donc un fil conducteur
sympa, mais entouré d'un peu trop de cliché.
Mais je ne sais pas pourquoi je n'arrive pas à dire que c'est un livre que 
j'ai aimé.
Je ne sais quoi vous dire sans vous révéler le gros du livre, ce qui serait 
dommage.
Je pense lire la suite bien entendu.
Je ne saurais à qui le conseiller, mais il est bien hein ! J'ai juste
du mal à développer un avis cohérent.
C'était le top cette chronique :)